Portrait de Roses : Emilie

EmilieQui es-tu ?
Emilie, 35 ans, frenchy avec une pointe de sang espagnole
Surnom dans la Team : 
« La maman »
Signe particulier
Montée en kit avec « quelques » tatouages…
Sports pratiqués
Course à pied, trail, zumba, renfo, randonnée et de temps en temps la natation
Défi(s) à relever
Perdre encore quelques kilos (enfin m’affiner et gagner en muscles).
Faire un nouveau shooting photo pour révéler toujours plus ma part féminine avec Isabelle Ferrand.
Finir mon premier semi-marathon et mon premier long trail.
Devenir une super prof de Zumba.
Tester le Pole Dance.
Ta citation / leitmotiv / catchphrase :
Le meilleur moyen de résister à la tentation est d’y céder
– Oscar Wilde
Ton meilleur souvenir sportif ?
Mon arrivée sur les 20km de Paris avec Laura pour m’accueillir le sourire aux lèvres. Tellement d’émotions et de fierté.
Les #RunningRoses mon plus beau coup de coeur.
Ta plus grande fierté ?
Etre allée au bout de mon premier Paris-Versailles sans réel entraînement.
Avoir repris ma vie en mains.
Continuer à me surprendre et à me dépasser.
Dans ta parfaite assiette il y a…
Du chocolat… bon ça se marie pas avec tout, mais une journée sans chocolat, c’est pas une vraie journée.
Ta chanson pour te booster ?
Tes marques de sport préféré :
EmilieTu ne fais jamais de sport sans ….
Ton secret de sportive ?
Toujours prendre du plaisir quel que soit le challenge.
Qui invites-tu à ton dîner de rêve ?
Emma Thompson, Barack Obama, Pink et les #RunningRoses.
Ta dernière (ou plus importante) blessure ?
La rupture de mon ligament croisé du genou gauche… Tout ça pour réaliser une chorégraphie épique… ou pas.
Le plus problématique a été la mauvaise rééducation que m’a fait subir le seul kiné que j’avais trouvé en plein été cette année-là. Puis la bêtise de mon médecin généraliste de l’époque qui m’a interdit toute pratique sportive durant de longues années…
Autant vous dire que depuis 3 ans, que j’ai le feu vert pour tout, je me fais plaisir !
Ton ravitaillement / en-cas de parfaite sportive ?
Pâtes de fruits.
Sinon morceaux de sucres ou de carré de chocolat sur les courses, à défaut des quartiers d’oranges, mais après les doigts collants c’est pas le top…
De l’eau de coco ou de la Badoit fines bulles.
Ton sport fétiche en mode spectatrice/canapé ?
Le Rugby et l’Athlétisme.
Tes modèles / source d’inspiration dans le sport ?
La détermination de Yohann Diniz, la mentalité de Renaud Lavillenie et Teddy Riner, la puissance de Kevin Mayer, la folie de Pierre-Ambroise Bosse.
La course que tu rêves de faire ?
Il y en a tellement : Le Marathon du Médoc, le Marathon des Sables, le Raid des Alizées, un Ragnar Race/Trail, l’UTMB
Des courses qui me permettent de me dépasser et de voyager.
Quelle sportive es-tu ?
Toujours partante, avec l’envie de donner le meilleur de moi-même et donc ultra exigeante (avec moi uniquement).
J’ai du mal à m’écouter…
Du coup, je me prends souvent des murs, mais je me relève toujours !

Emilie


Une réflexion sur “Portrait de Roses : Emilie